Vu sur le blog de padawan les députés Patrick OLLIER et Jean DIONIS DU SEJOUR qui défendent la LEN et en particulier leur définition de "courrier électronique" "tout message sous forme de texte, de voix, de son ou d’image envoyé par un réseau ouvert au public qui peut être stocké dans le réseau ou dans l’équipement terminal du destinataire jusqu’à ce que ce dernier le récupère" Cette simple tentative de définition du courrier électronique par nos législateurs démontre à elle seule leur incompétence à légiférer sur le sujet. Une lettre papier est bien un message sous forme de texte. La poste est un réseau ouvert au public; et on peut très bien considère ma boite aux lettres comme un "terminal du destinataire" Voilà je fait rentrer sans mal le courrier classique dans cette définition du courrier électronique. Pourtant si nos parlementaires avaient la moindre idée de ce qu'est l'Internet et les NTIC ils auraient tapé "définition courrier électronique" dans google pour se rendre compte qu'en aout 2003 le ministère de la jeunesse de l'éducation nationale et de la recherche avait déjà donné une définition des plus correcte de ce terme: "Document informatisé qu’un utilisateur saisit, envoie ou consulte en différé par l’intermédiaire d’un réseau." Si vous voulez en savoir plus sur la LEN allez sur le site de padawan il a tout décortiqué