On appâte l'utilisateur avec Firefox, logiciel largement supérieur à IE, on le fait passer en douceur à Open Office. Une fois qu'il est habitué à ces logiciels, on peut lui installer sans difficulté Linux, les logiciels et les habitudes de travail ne changeant pas. Je pense que ce schéma va se répéter à l'infini et finira par conquérir de nombreux utilisateurs. Il y a juste un bémol à apporter et j'y reviendrais dans un prochain billet : à mon avis, Open Office n'est pas encore à la hauteur pour remplacer facilement Office, mais ça viendra.

Je viens de parler du comment, voyons maintenant pourquoi ça va marcher. Le navigateur Internet et la suite bureautique couvrent 95% des besoins de la plupart des utilisateurs d'un ordinateur. Au niveau des suites bureautiques, on commence à avoir fait le tour, la suite de Microsoft ressemble de plus en plus à un bloatware, Open Office sera très bientôt à la hauteur.
Les logiciels libres sont donc à la hauteur, et Linux lui, est-il prêt face à Windows?
La question n'a aucun intérêt. Je répète : Linux est-il meilleur que Windows? On s'en fout !
Relisez la définition d'un système d'exploitation sur Wikipédia. Un système d'exploitation (OS) n'est là que pour faire fonctionner des applications. Un OS ne sert à rien sans application. C'est d'ailleurs ce qui fait la force de Windows, le nombre des applications disponibles pour cette plateforme. Si les applications que l'on utilise le plus sont disponibles sur Windows comme sur Linux, le choix de l'OS n'a plus d'importance. Du moins, les critères purement techniques n'ont plus d'importance. Linux garde bien entendu l'avantage de la gratuité, mais si cela était réellement important il y a longtemps que l'on serait tous passés sous Linux. Heureusement, le logiciel libre a d’autres avantages.

Ce billet en anglais explique comment installer Windows en moins de 5H et en 235 étapes !! Windows n'est qu'un système d'exploitation, l'installer ne suffit pas pour pouvoir se servir de son ordinateur. Il faut ensuite installer les applications que l'on souhaite utiliser. Par exemple Office. Microsoft, bien qu’il cherche à aller dans cette direction ne pourra jamais vendre un système intégrant dès l’installation toutes les applications dont l’utilisateur peut avoir besoin. D'une part, cela relèverait d'une pratique anticoncurrentielle, d'autre part ce serait catastrophique pour son chiffre d'affaire qui dépend en grande part d'Office et de Windows. Office et Windows rapportent beaucoup plus en étant vendus séparément.

Mais le logiciel libre et gratuit n'a pas à se préoccuper des règles anticoncurrentielles. La plupart des distributions Linux proposent nombre de programmes pré installés, comme Mozilla et Open Office. Essayez par exemple SimplyMEPIS, insérez le CD dans votre lecteur, redémarrez et en moins de 10min vous avez un système entièrement opérationnel à comparer aux 5H et 235 étapes de Windows.

La première fois que j’ai essayé d’installer une distribution Linux (il y a environ 7 ans) j’ai dû saisir une commande ésotérique dans un fichier de configuration obscure pour réussir à faire fonctionner ma souris, une nouvelle tentative quelques années plus tard m’a conduit à recompiler le noyau pour réussir à faire fonctionner correctement ma carte graphique, aujourd’hui une Mandrake 10 s’installe toute seule. A la vitesse à laquelle Linux évolue, il ne faudra pas longtemps avant de voir apparaître une distribution tueuse de Windows contre laquelle Microsoft ne pourra rien, car dans l’incapacité de l’acheter ou de proposer un produit intégrant autant de fonctionnalité dès l’installation.

Et pour finir faites ce que je dis pas ce que je fais, au jeux Olympique de la mairie du 13eme je n’ais que la médaille de Bronze ! Mais tous les ans j’essaye la dernière distribution Linux à la mode, cette année simplyMepis est à 2 doigts de me convaincre.

Un dernier mot, je profite de ce billet pour adresser un coup de chapeau au directeur informatique de la mairie de Drancy (via StandBlog). S'ils pouvaient tous etre comme ça...