La question des brevets logiciels est très complexe, et il est difficile de se prononcer sans étudier en détail la question. Toutefois lorsque Linus Torvalds (le père de Linux) prend position de manière aussi claire je pense qu'il n'y a pas a hésiter.

D'ici la fin de la semaine on saura si le conseil de l'Union Européenne (la réunion des chefs d'états Européen) est une instance qui oeuvre pour le bien des citoyens Européens ou si elle est à la botte de puissants lobbys...

Une autre source d'information très complète sur les brevets logiciels.

UPDATE 26/11/04

Cas de conscience pour le conseil européen, le vote vient d'etre reporté... Donc plutôt que de risquer un vote contre les brevets on préfère ne pas voter... L'avis du parlement Européen (et donc des citoyens européens) on s'en tape. Je vous laisse tirer vos conclusions...