Qu’apporte le blog

Luc Fayard pense que les blogs n’apportent pas grand chose, humm je ne suis pas d’accord et je pense avoir des arguments plutôt solide (Attention je ne suis pas un journaliste et ne prétend nullement faire leur boulot, je suis juste un passionné)

Je le cite:

“Qu’apporte le blog ? Pas grand-chose. Ce n’est qu’une version ultra-simplifiée des outils de mise en page Web qui existaient déjà. Le Web pour les nuls !”

Luc Fayard pense que les blogs n’apportent pas grand chose, humm je ne suis pas d’accord et je pense avoir des arguments plutôt solide (Attention je ne suis pas un journaliste et ne prétend nullement faire leur boulot, je suis juste un passionné)

Je le cite:

“Qu’apporte le blog ? Pas grand-chose. Ce n’est qu’une version ultra-simplifiée des outils de mise en page Web qui existaient déjà. Le Web pour les nuls !”

Pour lui répondre je vais me plagier moi même avec un vieux post de mon ancien blog.

Le blog est le web pour les nuls, mais pas seulement. De part mon métier je maîtrise toutes les technologies nécessaires pour faire un site perso, pourtant avant les blogs je n’ai pas fait de site perso. Le blog n’est pas seulement le web pour les nuls, mais aussi et surtout la publication facile pour tout le monde.

Le premier effet des weblogs est donc de permettre à n’importe qui de publier facilement sur le web. Rien que cela c’est énorme.

Grâce aux blogs le web parvient à une nouvelle dimension. En effet, le premier navigateur Mosaic et ses successeurs Netscape, IE, Mozilla… nous ont permis de facilement consulter de l’information sous des formes attrayantes. Mais il était juste facile de consulter, par forcément facile de publier. FTP, HTML javascript Http… tout cela peut sembler trivial pour des ingénieurs en informatique ou des passionnés, mais pour la grande majorité des gens ça reste du chinois. Les blogs font sauter cette barrière technique. N’importe quelle personne qui est à l’aise avec un navigateur, c’est-à-dire de plus en plus de monde, peut publier de l’information. Ainsi le Web se rapproche un peu plus du rêve des débuts de l’Internet non commercial, un monde où tout le monde participe, tour à tour lecteur puis contributeur. Avec les blogs, le rapport entre nombre de lecteurs passifs et nombre de rédacteurs actifs va se rééquilibrer un peu. Bien sûr il y aura toujours plus de lecteurs, car s’il est très simple de publier aucune technologie ne permet d’écrire à coup sûr quelque chose d’intéressant à lire (c’est là où je me demande si je ne vous gonfle pas trop avec mes histoires…)

“D’une certaine façon, les blogs représentent tout ce que le Web est censé être : un médium de masse contrôlé par les masses, et dont le succès dépend seulement de ce que l’on a à dire et de la façon de le dire.” Philippe Randrianarimanana

En plus de rendre l’information facilement publiable, le blog rend l’information facilement traitable par un programme informatique. C’est là le 2eme effet kiss cool des blogs. Les feeds RSS ou Atom qui permettent de lire un blog sous la forme d’un fichier xml sont la clé du système. C’est grâce à eux que l’on peut utiliser un agrégateur. A l’époque de la bulle Internet, les systèmes de push ont beaucoup fait parler d’eux. On nous promettait d’avoir notre journal personnalisé avec seulement les informations qui nous intéresse… J’ai toujours été déçu par ces systèmes. Mais aujourd’hui mon agrégateur de news remplit à merveille ce rôle. J’ai choisi les blogs qui parlent des sujets qui m’intéressent, défini quelques mots clés pour être averti si ces mots apparaissent dans un blog (que j’y sois abonné ou pas) et tous les jours j’ai les news qui m’intéressent : mon journal personnalisé.

Bref après le mail, le web, l’instant messaging, …, le blog est bien la nouvelle killer application de l’Internet. Et ce n’est qu’un début. Vous vous souvenez de Netscape 2 ? Eh bien, je dirai que les outils de blogs dont on dispose aujourd’hui sont au niveau d’un Netscape 2. Alors imaginez la puissance des blogs lorsqu’ils auront parcouru le chemin qui va de Netscape 2 à Firefox (en espérant que l’on n’emprunte pas la case Internet Explorer)

Pour finir je ne pense pas qu’il soit judicieux de dire “le blog”, le blog est indissociable du réseau, il vaut mieux parler des blogs ou de la blogosphère!

4 thoughts on “Qu’apporte le blog”

  1. En gros, je suis d’accord sur tout! Je suis également totalement estomaqué par la puissance du RSS mais ce n’est pas, je crois, une fonction créée par le blog, elle existait avant, dites-moi si je me trompe.
    Sur le blog, je dis bien et seulement ça que sa valeur d’innovation dans l’usage est mille fois supérieure à sa valeur d’innovation dans la technologie.. Si je le dis dans ce sens-là, c’est bizarre tout le monde va être d’accord!!!

  2. Que les divers elements constituants un outil de gestion de weblog existaient déjà (séparément), n’est pas la question, ce qui fait l’originalité et la puissance du weblog c’est la manière dont il tire partie de ces diverses briques de base, et la souplesse que le weblog apporte, m’est avis.

Leave a Reply to Havok Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.