NON à la censure OUI au dialogue

Les inrock tentent de censurer le dessinateur Luz. Le dessin a finalement été publié, d’ailleurs le voici:

merci Benjamin 😉

hum, c’est vrai que sa donne envie de télécharger illégallement 😉
Je rappel que Pascal Nègre, président d’universal musique, est le gars qui a déclaré “Il faut être un âne pour imaginer que les artistes puissent s’affranchir de nous…” dans cette interview, pour une compil de ces meilleurs morceaux c’est ici. Mais bon, au fond, on ne peut pas trop lui en vouloir il défend son bifsteak.

Par contre Laurent Petitgirard, président de la SACEM a accepté de répondre aux questions de ratiatum dans cette interview. Il a le mérite d’accepter le dialogue, mais le comme Pascal Nègre il est limite hors jeu dans ses propos:

“au nom d’un combat pseudo politico-écolo dont vous permettrez de dire qu’il est assez douteux et bien pratique”

En parlant du boycott des CD et donc de la musique libre.

“Désolé mais si le public veut tout en ne payant que très peu, ce n’est pas possible et ce dans aucun domaine de notre vie courante. Pourquoi demander à la musique ce qu’il ne viendrait pas à l’idée de demander à son boulanger ?”

Et hop, on ignore totalement l’impact du numérique et de l’Internet. Faut lui expliquer que le mp3 pour la musique, c’est comme Jesus avec les petits pains!

2 thoughts on “NON à la censure OUI au dialogue”

  1. > Faut lui expliquer que le mp3 pour la
    > musique, c’est comme Jesus avec les
    > petits pains

    Mon prof d’éco (oui oui j’ai fait un peu d’éco dans ma jeunesse) tentait un jour de nous expliquer que dans une économie de marché non biaisée, le prix de vente d’un produit doit être égal à son coût MARGINAL de production et de distribution.

    J’ai beaucoup de mal à expliquer à ma famille et à mes amis que depuis quelques années ce coût est mathématiquement nul …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.