Anti voitures

Je vous ais déjà dis que je n’aimais pas la voiture?

Voici un blog merveilleux: le blog anti voitures !
Vous y trouverez beaucoup de textes très intéressant expliquant, entre autre, pourquoi la voiture doit disparaitre des villes. D’ailleurs le coeur de Paris sans voitures en 2012 c’est possible!!

J’ai rajouté le logo anti-voiture en haut à gauche.

4 thoughts on “Anti voitures”

  1. Anti-voitures….dans les centres villes.

    Anti-voitures en regle général c’est un peu de l’anti-progrès (tu refuses internet toi?)

    Quand je me retrouve a Bethune je suis bien content d’avoir une béthune, même si j’aime le train…

  2. il ne s’agit là qu’une des positions défensives classiques des "pro-bagnoles"…. en gros, nous serions farouchement anti-progrès, autrement dit, des "écolos tout juste bons à faire du lait de chèvre dans le larzac!". Mais, vous auriez pu tout aussi bien attaquer le fait que la critique de l’automobile est un "anti-individualisme primaire"! En d’autres termes, nous serions des "écolos-staliniens" qui s’attaquent à "Votre Liberté Individuelle"…(liberté de polluer, détruire, tuer, etc. au passage).

    En fait, la réalité, c’est que l’automobile est essentiellement une affaire d’émotion, "d’affect", elle touche à l’intime, car des années de matraquage publicitaire et de conditionnement nous ont complétement aliénés! L’automobile est si bien ancrée dans nos modes de vie, pour le bien des constructeurs, pétroliers ou autres pollueurs à grande échelle, que nous nous faisons les "petits soldats" de l’industrie automobile, prêts à dégainer dès que quelqu’un ose s’attaquer à la "sacro-sainte automobile"…

  3. J’ai jamais dit que j’étais un pro-bagnole.

    "l’automobile est essentiellement une affaire d’émotion"

    Uhmmm, mais oui c’est cela…quand je peux aller voir ma grand mère en pleine campagne ou aucun train ne passe et ne passera jamais je devrais bien sur y aller en charette ou en vélo. Une affaire d’émotion, que ne faut il pas lire…

    Je suis le premier pour réduire l’utilisation de la voiture quand elle n’est pas nécessaire, mais dégainer ce genre de discours la :
    "L’automobile est si bien ancrée dans nos modes de vie, pour le bien des constructeurs, pétroliers ou autres pollueurs à grande échelle, que nous nous faisons les "petits soldats" de l’industrie automobile, prêts à dégainer dès que quelqu’un ose s’attaquer à la "sacro-sainte automobile"…"

    Ca va pas faire avancer le schmilblick.

    La voiture est un formidable outil de liberté, internet permet de communiquer avec quelqu’un a l’autre bout de la planète, la voiture permet de relier les individus a une plus grande echelle. Je parle pas de voiture polluante, ou d’industrie, je parle de se déplacer, se déplacer ou déplacer l’information a plus grande vitesse, n’est ce pas la même chose (ie : vive la fibre optique).

    Sensibilisation des citoyens aux problèmes de pollution, aménagement des centres villes pour s’affranchir de la nécessité d’une voiture, rendre plus accessible les transports à grande vitesse (ie: garder un controle sur ce que fait la sncf…), encourager les constructeurs à developper des moteurs non/moins polluant. Voilà des choses auxquelles j’adhère…

Leave a Reply to bikoko Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.