Les symboles glissent sur cet homme comme sur une poêle en Téflon

Cette phrase est extraite de l’excellent billet de Christian Fauré intitulé la réalité du débat politique en France (et dans le monde occidental). Il y exprime un sentiment que je rejoins totalement, la politique fait de plus en plus appel aux techniques du marketing. L’homme politique est un produit comme un autre, on le package en fonction de la demande du marché (les électeurs). Le résultat est celui que l’on connait. Une campagne remplie de slogans accrocheurs mais vide de sens:

Mais au delà du slogan, au plan des idées, des symboles c’est très creux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.