Libérer les ondes

De bonnes nouvelles sur le front de la téléphonie mobile:

En Europe: La Commission propose de lever des restrictions en matière de spectre radioélectrique pour encourager les services sans fil innovants

Aux USA: Réseau 700 Mhz – Google milite pour une plate-forme ouverte

Concrètement aujourd’hui d’énormes pans de fréquence sont réservés à un usage exclusif contrôlé par une entité, je pense en particulier aux opérateurs mobiles. Ils décident des terminaux, des services et des tarifs qui ont le droit d’utiliser les “ondes”. Ce système tue l’innovation, car les acteurs en place on rarement intérêt à innover, ils préfèrent vivre de leur rente.

Mais il est aujourd’hui techniquement possible de partager ces ondes (c’est ce que fait le wifi par exemple). On définit une norme, un protocole et tout équipement qui la respecte à le droit d’utiliser “les ondes” pour fonctionner en réseau sans avoir au préalable à demander d’autorisation à qui que ce soit. C’est comme cela que fonctionne l’Internet filaire, il suffit de respecter le protocole TCP/IP. C’est qui fait que l’Internet est un terrain si fertile pour l’innovation. Il est possible de faire la même chose pour le sans fil, ce n’est pas encore le cas, mais comme le montre les deux articles ci-dessus les politiques en ont enfin pris conscience.

Les enjeux sont énormes, aujourd’hui l’Europe est en avance sur les USA, mais cette nouvelle manière d’utiliser les ondes pourrait changer la donne, c’est une nouvelle course à l’innovation qui démarre pour -je l’espère- le plus grand bénéfice des usagés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.