Google desktop mes impressions

Après 2-3 jours d’utilisation je vous livre mes impressions concernant la nouvelle bombe de google: le [Google desktop|http://desktop.google.com/|fr]

Après 2-3 jours d’utilisation je vous livre mes impressions concernant la nouvelle bombe de google: le [Google desktop|http://desktop.google.com/|fr]

__Le pour__ #logiciel très léger, je n’ai noté aucun ralentissement de ma machine bien qu’il index tout en tâche de fond. En fait l’indexation n’a lieu que lorsque l’ordinateur est inactif #Intégration transparente : chercher sur son disque dur c’est comme chercher sur le Web #Très rapide, c’est bien du google. #Vous faite une recherche classique sur Google il vous indique qu’il a trouvé des réponses sur votre disque dur. Impressionnant __Le contre__ #Impossible de choisir où est stocké l’index (c’est forcément sous “Documents and Settings\\Local Settings\Application Data\Google”) Il faut espérer avoir de la place sur ce disque, chez moi l’index fait prêt de 200Mo. #L’indexation fonctionne sur le principe de la blacklist: par défaut Google index tout vous pouvez indiquer à Google desktop de ne pas indexer tel ou tel répertoire. A ce sujet lors de l’installation avant de cliquer sur “star searching” je vous recommande de faire un click droit sur l’icône de Google desktop (en bas à droite de l’écran) et de choisir préférence pour retirer immédiatement les répertoires que Google ne doit pas indexer. Ça peut faire gagner du temps et éviter de voir vos numéros de compte bancaires indéxés si vous les stockez dans un fichier texte ou word. J’aurais préféré un système de “white list”. J’indique à Google desktop les répertoires que je veux qu’il index. # pas d’écran de recherche avancée. Il faut connaître les mots clés pour effectuer une recherche uniquement sur un certain type de fichier. #Impossible de définir des catégories de recherche. Par exemple, je souhaiterais pouvoir dire à Google desktop ces 3 répertoires contiennent des informations concernant mon boulot et ces 4 autres des documents perso. Lors d’une recherche je pourrais chercher uniquement dans boulot ou dans perso. # Microsoft centric. Ne marche que sous Windows et indexe principalement les ressources de type Microsoft : .doc, .xls, .ppt, email outlook et historique IE. Ne cherche pas dans les pdf, les zip, les mails ou l’historique mozilla… Ca changera peut être à l’avenir, mais ce n’est pas sur, car Google desktop [exploite une particularité de Windows|http://www.manageability.org/blog/stuff/what-files-does-google-desktop-index|en]. #Vous faite une recherche classique sur google il vous indique qu’il a trouvé des réponses sur votre disque dur. Flippant! Big brother is watching you. Mais il faut relativiser l’option peut se désactiver et en aucun cas vos informations personnelles ne sont transmises à l’extérieur. Mais cela repose tout de même une question fondamentale concernant la société de l’information : à partir du moment où toutes les informations qu’elles soient publiques ou privées sont au format numérique et que les moteurs de recherche sont suffisamment puissants pour les retrouver, comment protéger sa vie privé? __Remarques diverses__ Comme pas mal de “teckies” j’étais tout excité à l’idée de tester cette nouvelle application Google (je vous rassure ce n’est pas contagieux vous pouvez continuer la lecture de ce blog vous ne risquez rien). Maintenant je n’ai fait que des recherches pour tester. Je n’ai pas encore trouvé de cas d’utilisation ou Google desktop m’est utile. Mes informations sont relativement bien rangées sur mon ordinateur et en général je retrouve facilement ce que cherche. Pour pas mal d’utilisateurs la recherche de contenu sur son propre disque dur n’est peut-être pas la killer application dont tout le monde parle. Google desktop met fin à un fameux paradoxe : “Pourquoi est-il plus dur de retrouver une information sur mon disque dur que sur le net?”. Même si la qualité des résultats de Google desktop m’a semblé bonne, il ne faut pas la comparer avec une recherche Google sur le web. En effet, Google s’appuie sur une technologie connue sous le nom de pagerank. Ce sont les liens entre sites qui permettent à Google de déterminer quels sont les sites les plus pertinents. Sur votre disque dur il n’existe pratiquement pas de liens entre documents, Google desktop s’appuie donc sur des mécanismes de recherche et d’indexation plus classique. Il ne faut pas s’attendre à des résultats de la qualité de google. Bon, c’est déjà pas mal pour quelques jours d’utilisation. Je ne pense pas que Google desktop va révolutionner ma manière d’utiliser mon ordi, mais ça reste une application impressionnante à utiliser.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.