Les électeurs de Bush vivent dans une autre réalité

Ok, de ce côté-ci de l’Atlantique on s’en doutait pas mal, mais cette étude vient le confirmer scientifiquement: [http://www.pipa.org/OnlineReports/Pres_Election_04/html/new_10_21_04.html|http://www.pipa.org/OnlineReports/Pres_Election_04/html/new_10_21_04.html|en] %%%Pour faire simple (et pas très politiquement correct) elle confirme qu’une majorité des électeurs de Bush sont des idiots incultes qui avalent tous ce que leur raconte FoxNews. La majorité des électeurs de Bush pensent toujours: * – que l’Irak avait des armes de destruction * – que les experts sur la questions pensent la même chose * – que Bush est pour le protocol de Kyoto pour réduire le réchauffement climatique * – …

Ok, de ce côté-ci de l’Atlantique on s’en doutait pas mal, mais cette étude vient le confirmer scientifiquement: [http://www.pipa.org/OnlineReports/Pres_Election_04/html/new_10_21_04.html|http://www.pipa.org/OnlineReports/Pres_Election_04/html/new_10_21_04.html|en] %%%Pour faire simple (et pas très politiquement correct) elle confirme qu’une majorité des électeurs de Bush sont des idiots incultes qui avalent tous ce que leur raconte FoxNews. La majorité des électeurs de Bush pensent toujours: * – que l’Irak avait des armes de destruction * – que les experts sur la questions pensent la même chose * – que Bush est pour le protocol de Kyoto pour réduire le réchauffement climatique * – …

Le plus intéressant c’est l’analyse de ces résultats en voici une traduction rapide mais je vous recommande la lecture de l’original: Une explication possible est que les défenseurs de Bush s’accrochent à ces croyances parce qu’elles sont nécessaires pour leur soutien de la décision d’aller faire la guerre avec l’Irak. Si on leur demande si les USA auraient dû aller faire la guerre avec l’Irak dans le cas où les service de renseignement des USA auraient conclu que l’Irak n’avait pas d’armes de destruction massive ou ne fournissait pas d’appui à Al Qaeda, 58% des défenseurs de Bush disent les USA n’auraient pas dû, et 61% supposent que dans ce cas-ci le président ne l’aurait pas fait. Soutenir le président et accepter qu’il a conduit les USA à la guerre en se basant sur des hypothèses erronées et difficile à supporter, particulièrement à la lumière des coûts humain et financier. Apparemment, pour éviter cette dissonance cognitive, les défenseurs de Bush ignore toute information déstabilisante. L’étude semble objective même si elle est financée par le [Rockefeller Brothers Fund|http://www.rbf.org/about/index.html|en] dont les idées semblent être à l’opposée de celle de Bush: > “The Rockefeller Brothers Fund promotes social change that contributes to a more just, sustainable, and peaceful world” En tout cas ce n’est pas encourageant, avec leur problème de [dissonance cognitive|http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissonance_cognitive|fr] les électeurs de Bush ne sont pas prêt de changer d’avis

One thought on “Les électeurs de Bush vivent dans une autre réalité”

  1. tu sais les français c’est pareil, on a voté pour un président menacé de prison.
    Je te conseil ce livre : Petit traité à l’usage des honnêtes gens.
    Et tu verras que ça touche tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.