L’arroseur arrosé

Des internautes se retrouvent devant la justice car ils ne payent les droits d’auteur. Et que fait le service de téléchargement de musique légale e-compil? La même chose à lire, c’est très drôle.

Je rappel que la contrefaçon est passible de 3 ans de prison et 300 000 € d’amende. Heureusement c’est la peine maximale, elle ne s’applique qu’aux gros contrefacteurs agissant en bande organisé. E-compil ne rentrerait-il pas dans cette définition?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.