La Constitution Européenne en version courte

Nouveau rebondissement dans l’affaire des brevets logiciels.

Le meilleur commentaire reste celui de Jonas Maebe[1], en gros il explique que l’on peux jeter les 300 pages de la Constitution et les remplacer par cette phrase:

“La présidence du Conseil et la Commission peuvent s’arranger pour faire ce qu’elles veulent”

Le monde du libre est bien sur en émoi:

Mais je ne suis pas sûr que voter non à la Constitution soit une bonne réaction, une seule chose est à retenir dans cette affaire: des lobbys américains ont le pouvoir d’influencer les décisions du Conseil Européen[2]. On a plus que jamais besoin d’une Europe forte, la Constitution renforce les pouvoirs des parlements nationaux et elle institue un président de l’Europe, peut-être que ce que nous vivons actuellement avec les brevets logiciels serait impossible dans le cadre des règles de la Constitution. Enfin, si elles sont respectées…

Notes

[1] membre du bureau de la FFII

[2] Admettons que ce ne soit pas la réalité, ça reste catastrophique, car c’est au final l’image que celà donne. Et c’est ce que les gens retiennent

4 thoughts on “La Constitution Européenne en version courte”

  1. C’est con, hein ?

    Ben maintenant t’as plus qu’à prendre ta carte d’électeur, choisir le bon bulletin, le mettre dans l’enveloppe bleu et leur dire M…e !

    Il y a quelques années un sketch des Nuls disait : "Vous n’avez pas besoin d’eux [des politiques], mais eux ils ont besoin de vous. Par pitié, votez !".

    Ils l’auront mon bulletin. Promis.

  2. Article I-26, 2 : " Un acte législatif de l’Union ne peut être adopté que sur proposition de la Commission, sauf dans les cas où la Constitution en dispose autrement. "
    Ce simple article, à lui seul, et suite à ce qu’on a vu hier, est totalement rédhibitoire.
    Et enfin admettre que le vote ne s’est pas fait sous influence est au-delà de la naïveté quand on connait le sujet : les brevets logiciels sont en train de tuer la concurrence aux US et au Japon, d’un point de vue simplement théorique ils sont intolérables. Un politique assez stupide et incompétent pour voter pour sans être corrompu ou sous pression c’est comme les elfes et les gnomes, on peut toujours en parler mais on n’est pas près d’en voir.
    Un bulletin négatif est une saine réaction, même pour qui comme moi comptait voter oui jusqu’à hier, mais même lui est insuffisant. Il en faudra bien plus, maintenant.

  3. mon engagement européen n’a fait que muer en critique affirmée du système de commissaire européen et des manipulations des règles par le conseil des ministre. Les tergiversions délirantes sur la directive des brevets (qui est vraiment un exemple _édifiant_ de comment tous les sujets polémiques sont traités par les commissaires et le conseil) n’ont fait que me convaincre que ca ne tourne pas rond.

    je voterai non alors que dans le même temps c’est clairement une faute : une Europe unie et forte _est_ une bonne chose pour nous.

    Rien ne m’a convaincu que le parlement européen et les parlements nationaux sont réellement renforcés ni qu’un citoyen puisse comprendre le jeu européen.

  4. VOTER NON

    Parce que la constitution ne fait qu’enteriner la prise de pouvoir par un gang que nul n’a jamais élu.

    On ne peut pas être en accord sur quoi que ce soit avec des gens qui interdise la libre circulation des idées.

    L’europe libérale a jeté son masque ; pac ses actes aujourd’hui elle a affirmé qu’elle pisse sur la liberté et sur l’égalité. La seule valeur qu’elle reconnait c’est le fric !

    j’abhore cet europe là.

    Les pseudos avancées du Torchon Constitutionel Euroéen n’en sont pas ; la plupart sont des reculs par rapport à la déclaration universelle des droits de l’homme.
    Le référendum d’initiative populaire : le texte précise que la commission (le gang) a le droit de se torcher le cul avec.

    Le parlement a le droit de travailler dans le sens du libéralisme.
    Et si le peuple décide d’élire des marxistes ? C’est son droit que je sache ! Et bien néanmoins cette constitution de dictature les empècherai d’appliquer le programme pour lequel ils auraient été élu !

    Mettons fin à ce scandale, voton NON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.