Réponse à un commentaire sur la constitution Européenne

Commentaire à lire ici.

“Peut-être que cette constitution n’apporte rien de nouveau à ce qui ce fait aujourd’hui, mais alors pourquoi voter ?”

La partie I de la constitution est entièrement nouvelle, la partie II (la charte des droits fondamentaux de l’union) n’est pas nouvelle mais elle n’avait aucune valeur puisque en dehors des traités. C’est la partie III qui n’apporte quasiment rien de nouveau. C’est une compilation des traités précédents. Pour tout dire, croyez le ou non ça simplifie grandement les choses par rapport à avant! Que l’on vote oui ou non, ce qui est dans la partie III est et restera. Si vous n’êtes pas d’accord avec le contenu de cette partie III je doute que voter non soit une bonne idée. Sans chercher à faire dans le catastrophisme, en cas de victoire du non, l’Europe ne pourrait échapper à un coup d’arrêt d’une durée indéterminé. On en resterait pour longtemps avec les règles de la partie III mais dans une version encore moins compréhensible.

Contrairement à ce que prétendent les partisans du non, il n’est pas impossible de changer cette constitution. La plus grande partie de cette partie III est modifiable à la majorité qualifiée. Pour faire changer les choses, le mieux est donc de voter oui et ensuite de ne pas voter n’importe quoi aux élections européennes et nationales.

“Que cela nous apporte t il ?”

Demandez aux Espagnols et aux Portugais et regardez l’évolution de nos échanges commerciaux avec ces pays et vous ne vous poserez plus la question. D’ailleurs je retourne la question : “Mais qu’apporterait un vote non?”. Ce vote non m’apparaît comme un vote protestataire. Tout à fait légitime dans le contexte actuel, mais dans ce cas, ne vaut-il pas mieux s’abstenir?

“Je ne demande qu’a etre convaincu d’une Europe plus forte mais cela fait 15 ans que nous parle de la même chose et que ne voit pas bien l’aspect positif, je dirai qu’aujourd’hui il y a plus de moins que de plus, je parle en tant que Français bien sur, ce n’est pas le cas pour tous les européens.”

Et quelle est la force de la France et de ses 60 millions d’habitants face aux 60 millions de bébés chinois qui naissent tout les ans? Mais il y a une autre remarque qui retient beaucoup plus mon attention dans ce paragraphe: “je parle en tant que Français”. Si une majorité des habitants de l’Europe parle comme cela, alors c’est clair: il faut voter non, nous ne sommes pas prêt pour une Europe politique. Je parle en tan qu’européen et ne souhaite qu’une chose, que chaque européen vive en paix dans le respect de la dignité humaine, de la liberté, de la démocratie, de l’égalité, de l’État de droit, ainsi que dans le respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. Ces valeurs sont communes aux États membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes…. (Voilà vous êtes en train de lire le début de cette constitution) Et dans 20 ou 100 ans j’espère pouvoir parler en tan que citoyen du monde, j’espère que tout le monde mange à sa faim sur cette foutue planète. Il ne faut pas oublier que l’Europe s’est construite sur les cendres d’Auschwitz. Et n’y voyez surtout pas un mauvais jeu de mot. Après avoir atteint la barbarie la plus totale, les européens ont réussi le miracle de bâtir un empire non pas par les armes mais reposant sur la paix et l’entente mutuelle. Jamais dans l’histoire notre continent n’a connu une si longue période de paix. Comme le dit Jeremy Rifkin il y a bel et bien un rêve Européen bien plus merveilleux que le rêve Américain.

“C’est pour cela que je voterai non, l’Europe doit être autre chose qu’une zone de libre échange de marchandise”

Après cette envolée… revenons sur terre. L’Europe n’est qu’une zone de libre échange de marchandise et c’est ce qui a permis de bâtir la paix: la mise en commun avec l’Allemagne de notre économie du charbon et de l’acier. Votez non est la meilleure façon pour qu’elle ne reste qu’un vaste marché. Vous pensez vraiment que si l’on laisse faire le marché il va faire dans le social? Pour ne pas être qu’un marché l’Europe doit devenir politique, c’est ce que permet ce traité constitutionnel.

Ce référendum a au moins une grande vertu, jamais on aura autant réfléchi et débattu de choses aussi essentielles dans notre pays et en Europe.

One thought on “Réponse à un commentaire sur la constitution Européenne”

  1. Bonne argumentation, je te suis sur bien des points et suis également un fervent militant du "oui" !
    Bravo, j’espère que l’audience est au rendez-vous !
    Mon audio blog est moins engagé sur le sujet mais tu y seras la bienvenue : davidcorp.hautetfort.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.