DADVSI: A quoi servent nos impôts

Voici à quoi servent nos impôts:

propagande du ministère de la culture

No comment…

Rapidement ma réaction aux événements de la nuit:

Beaucoup se réjouissent de l’adoption des amendements légalisants le P2P selon le principe de la licence légale. Moi je pense que c’est une catastrophe:

  • 1 C’est pas encore gagner: le gouvernement veut revoter (et vive la démocratie)
  • 2 Le gros problème de cette loi reste: sacralisation/protection par la loi des Mesures de protection technique ou DRM.
  • 3 Cette license légale n’est ni plus ni moins qu’une nouvelle taxe sur les TICs.

Si par le passé une nouvelle taxe (redevance pour la copie privée) fut une bonne solution à une innovation mineure (la cassette audio) il ne peut pas en être de même pour les TICs et l’Internet. On ne parle plus d’une simple avancée technologique, mais d’une révolution, d’un bouleversement de nos sociétés. Les solutions doivent être à la hauteur: innovantes. La licences légale est moins pire que les propositions initiales du gouvernement car elle a le mérite de sortir de l’illégalité tous les utilisateurs de réseaux P2P mais ce n’est pas une solution: qui va payer ? (optionnelle ou pas?), à qui vont aller les sous? Vous souvenez du tubes “Je suis un ingénieur informaticien“? que nous avons tous téléchargé/échangé/écouté/remixé si la licence légale passe il n’y a pas de raison pour que Michel ne touche pas sa part du gâteau. Moi aussi d’ailleurs: tous les jours quelques centaines d’internautes se perdent ici: ils seraient taxés pour pouvoir me lire, où taxés pour pouvoir utiliser skype, envoyer un mail, consulter n’importe quel site web…

Si par le passé la mise en place d’une taxe pour résoudre les problèmes engendrés par innovation tel que la radio ou les cassette audio.

4 thoughts on “DADVSI: A quoi servent nos impôts”

  1. rhaaa l’autre
    "Moi aussi d’ailleurs: tous les jours quelques centaines d’internaute"

    tant de lecteur?

    " se perdent ici"

    ahhhh d’accord.

    Sinon oui, ces amendements sont du domaine du moins pire, mais taxer tout le monde n’est franchement pas une bonne solution

  2. Oui oui Bikoko est un blaireau, moi aussi d’ailleurs (private joke sorry)

    Le fait de prévoir que cette taxe soit optionnelle montre bien qu’il y a un problème avec cette licence légale quand l’on pose la question "qui va/doit payer ?"

    Comment va t-on vérifier qu’une personne partage illégalement une oeuvre car elle n’a pas payé la taxe sur son abonnement internet?

    Imaginons que je paye cette taxe sur mon abonnement Internet ce qui me donnerais un droit à la copie privée par Internet (en passant la loi me donne actuellement ce droit sans avoir à payer…). Que ce passe t-il si je vais chez un ami qui a Internet mais ne paye la taxe et que je me sert de son accès Internet pour faire du P2P?

    Comment je fais pour exercer ce droit si tous les contenu sont sous DRM et qu’il est illégal de contourner un DRM?

    Tous les cybercafes devront t-ils s’acquitter de cette taxe?

    ??
    ….

  3. Je suivait en direct les débats au parlement, lorsque Monsieur Donnedieu De Vabre prends la parole et qu’ose t’il dire ? "Le but de se projet de loi est d’éviter que la culture ne soit controlé que par certains." J’ai honte. J’ai honte pour ces politiques qui prennent leurs electeurs pour des cons voir pire. Cet homme ne mériterait même pas d’exister. Quelle honte pour notre démocratie que de se faire ainsi insulter par des hommes qui nous doivent leur gros salaire de hauts fonctionnaires.

Leave a Reply to p2p_legal Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.